Les Ombres de la ville, de Maureen Johnson

hantée-tome-1
Les Ombres de la ville, de Maureen Johnson

Il est temps de vous partager l’agréable lecture de mon week-end, que j’ai passé sur une chaise longue sous le soleil du Nord. La piqûre de mes coups de soleil aux cuisses est le désagréable témoin de ce moment où je n’ai pas vu le temps passer !

Rory quitte la Louisiane pour une année de terminale dans l’East London, au lycée de Wexford. Au même moment, un tueur en série reproduit les crimes du légendaire Jack l’Éventreur, semant la panique dans une ville où chaque coin de rue est pourtant surveillé par des caméras. C’est bien le problème : le tueur reste indétectable. 

Les médias s’impatientent et les décomptes s’accumulent, comme on attend l’assassin au quart de tour, dans un parcours qui reproduit parfaitement les célèbres meurtres de l’Éventreur. Malgré elle, Rory est l’unique témoin de son passage.

Comme le titre l’indique et le texte le dévoile vite, on retrouve ici le cadre d’un Londres hanté, où seules certaines personnes ont la capacité d’en voir les fantômes. Rory mène sa vie de lycéenne tant bien que mal, américaine qui doit s’intégrer parmi les anglais, cloîtrée par sécurité dans son internat, entourée d’amis qui ne comprennent pas ce qui lui arrive. L’ensemble est réussi, peut-être attendu, mais le suspens se fait sentir et l’héroïne est très attachante. Le style est prenant, fluide et agréable, pousse au rire par les piques caustiques de Rory.

Je me suis amusée et j’ai passé un très bon moment. Maintenant, j’ai très envie de connaître les suites des aventures de Rory, alors j’hésite à m’acheter la suite ou à attendre un peu… Tout en sachant que le 3e tome, publié chez Michel Lafon, est en rupture de stock, sans réimpression ni parution en poche prévue, j’imagine. Bon à savoir, pour celleux qui n’aimeraient pas lire en anglais 😉

Publicités

Je ferai de toi un homme heureux, d’Anne B. Ragde

je ferai de toi un homme heureux
Je ferai de toi un homme heureux, de Anne B. Ragde

Aujourd’hui je vous partage un roman passionnant, qui m’a été offert par mon adorable colocataire et que j’ai dévoré avec beaucoup de plaisir : Je ferai de toi un homme heureux, de A. Radge.

Nous sommes dans les années 60, à Trondheim en Norvège. C’est un immeuble comme beaucoup d’autres : trois escaliers, chacun comprenant trois étages, avec deux appartements à chaque pallier. Le long de l’escalier A, on se dévisage, on juge les petites manies des autres sans oser s’approcher. L’autrice nous transporte dans ces six appartements pour nous dresser le portrait de femmes et de familles toutes singulières et attachantes à leur manière. Lire la suite

Pourquoi blogger… une fois tous les six mois ?

Il y a quelques jours, en réalisant que cela faisait six mois que je n’avais pas publié un article sur ce blog, j’en suis arrivée à la conclusion que blogger n’était pas fait pour moi. A quoi bon écrire un article un coup de temps en temps, si c’est pour délaisser cette même page les six mois qui suivent ?

Comme beaucoup de personnes, j’ai également vu passer ce long (trèèèèès long) article sur la question de chroniquer ou pas les livres qu’on n’a pas aimés. J’ai pas réussi à tout lire, par manque de temps et d’envie, mais ça faisait écho à mes propres questions : chroniquer tout court, ou pas ?

Procrastination avant tout

Il faut savoir, et j’espère que vous l’avez compris depuis un an que je blogge à semi-tiers-jamais-temps, je suis une vraie procrastineuse.

Si je ne publie pas cet article tout de suite, ce sera jamais !
Si je ne publie pas cet article tout de suite, ce sera jamais !

Lire la suite

Muchachas – la série

Muchachas, de Katherine Pancol
Muchachas, de Katherine Pancol

Voilà le moment douloureux de faire le point sur la série Muchachas de Katherine Pancol. Une série qui m’a laissée pantoise et déçue, si bien que des mois après cet article était toujours en brouillon sur mon blog. A croire que je repoussais le moment fatidique d’exprimer ma déception.

Quand j’ai fermé le troisième tome, je ne savais pas vraiment quoi en dire. J’ai fait un long débrief avec ma mère qui les avait lus aussi pour pouvoir éclaircir un peu ce qu’il se passe dans ma tête. Des mois après tout est un peu flou, mais le sentiment global reste vivace.

La série est un peu présentée comme une suite de l’excellente trilogie Les écureuils de central Park… (que j’avais adorée et dévorée), et en même temps, non. On retrouve Joséphine, Lire la suite

Côté Face

Côté face, d'Anne Denier
Côté face, d’Anne Denier

Au cours du mois de Novembre, alors que l’envie me prenait d’acheter de nouveaux livres (oui oui, vous me comprenez, ça m’arrive presque toutes les semaines, mais je résiste comme je peux), je suis allée me balader sur internet, et suis tombée sur le site des Editions Rebelle. Et alors que je faisais défiler sans trop réfléchir la liste des promotions, un titre a retenu mon attention. Vous avez deviné, Côté Face.

Vous me direz qu’il n’a rien de particulier, mais pourtant je connaissais bien cette histoire, puisque j’en avais lu les prémices sur l’Encrier, un site de publication en ligne, il y a bien cinq ou six ans. Depuis, l’histoire avait été fignolée, retravaillée, et éditée.

J’ai donc sauté sur l’occasion et acheté le premier tome, sans aucun regret ! La quatrième de couverture me laissait des souvenirs passionnés, et pourtant l’histoire n’était plus qu’un brouillard dans ma mémoireLire la suite

C’est Lundi, que lisez-vous ? #8

C’est le rendez-vous du lundi, pour répondre à ces trois questions : Qu’avez-vous lu la semaine dernière ? Que lisez-vous en ce moment ? Que lirez-vous cette semaine ? Ce rendez-vous est organisé par Galleane et vous pouvez retrouver toutes les chroniques sur son blog !

Petite exception cette fois, j’en profite pour faire le bilan depuis début novembre… Bilan quelque peu décevant je dois dire !

Depuis Novembre, j’ai lu…

La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos
La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos
Un bonheur parfait, de James Salter
Un bonheur parfait, de James Salter
Côté face, d'Anne Denier
Côté face, d’Anne Denier
Noces de lune, d'Anne Denier
Noces de lune, d’Anne Denier

Une lecture assez timide, avec notamment un abandon après quelques endormissements intempestifs en la matière d’Un bonheur parfait, de James Salter. Je ne renonce pas, mais je m’y remettrais à une période moins fatigante ! Bonne surprise avec La formule de Dieu, à découvrir dans cet article. Des belles retrouvailles également avec les deux tomes Côté Face et Noces de Lune, d’Anne Denier, auteur que j’avais découvert sur internet à l’époque où le premier tome était publié sur l’Encrier (site de publication en lignes) et que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire !

Lire la suite

Le Formule de Dieu

La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos
La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos

J’ai eu la chance de découvrir ce livre grâce à un très bon ami, pourtant maigre lecteur. Il m’avait d’un roman passionnant, captivant même, et il ne m’avait pas trompée ! Ce livre se dévore littéralement, si bien qu’il m’a fallu un long trajet en bus (très long, un bon cinq heures), pour finir les 550 pages qui composent ce pavé.

Au printemps 1951, David Ben Gourion, Premier ministre de l’Etat d’Israël, se rend à Princeton pour y rencontrer Albert Einstein. L’objet de sa visite : obtenir l’arme nucléaire. De l’atome, leur discussion s’oriente rapidement vers l’existence de Dieu…

Soixante ans plus tard, Tomas Noronha, éminent cryptologue, est convoqué par une mystérieuse Iranienne. Il serait le seul à pouvoir déchiffrer un manuscrit inédit d’Albert Einstein intitulé « La Formule de Dieu ». De retour au Portugal, il est alors contacté par non rien que moins que la CIA, qui cherche à mettre la main sur ce manuscrit et à empêcher l’Iran de décrypter la formule de la plus grande explosion jamais vue, selon les termes mêmes d’Einstein. Malgré lui, il se retrouve agent double au sein même de Téhéran, avec tous les risques que cela implique : le professeur Siza, ancien ami de son père mathématicien, mais surtout ancien étudiant d’Einstein, n’a-t-il pas été enlevé par les autorités iraniennes à cause de cette Formule de Dieu ? Lire la suite

Bilan Novembre – Décembre

Wow, wow, wow. Wait. Deux mois et demi ?!

Fichtre, le temps est passé vite !

 

En ce début 2016 (bon, okay, mi-janvier 2016), il est temps de reprendre de bonnes habitudes, et donc de refaire un tour par ici… L’heure du bilan est arrivée !

Deux mois bien chargés…

Je vous en avais parlé fin octobre, j’ai consacré mon mois de Novembre au challenge NaNoWriMo, ie le mois national de l’écriture de roman. Un roman de 50 000 mots en un mois, ça me semblait réalisable, mais j’avais sous-estimé ma fatigue et  mon boulot prenant.  J’avais également quelques week-ends prévus, et puis les tristes événements du 13 novembre ont eu un impact certains sur mon inspiration. Un bilan mitigé donc, mais tout de même encourageant, avec 32 389 mots écrits, les 3/5e de l’objectif !

Oui, ça s'appelle une baisse de motivation, la 2e partie !
Oui, ça s’appelle une baisse de motivation, la 2e partie !

Lire la suite

C’est Lundi, que lisez-vous ? #7

C’est le rendez-vous du lundi, pour répondre à ces trois questions : Qu’avez-vous lu la semaine dernière ? Que lisez-vous en ce moment ? Que lirez-vous cette semaine ? Ce rendez-vous est organisé par Galleane et vous pouvez retrouver toutes les chroniques sur son blog !

Ces deux dernières semaines, j’ai lu…

Le Chevalier, de Pierre Pevel
Le Chevalier, de Pierre Pevel
Six personnages en quête d'auteur, de Pirandello
Six personnages en quête d’auteur, de Pirandello
Les Yeux de Léon, de Jo Ann von Haff
Les Yeux de Léon, de Jo Ann von Haff
Le Papyrus de César
Le Papyrus de César

Une belle avancée en deux semaines avec trois livres lus, plus une BD (que j’avais oubliée honte à moi !!) (plus un manuscrit !) et plusieurs articles sur le blog. J’ai donc lu avec plaisir Le Chevalier, puis me suis imaginée sur scène avec Six Personnages en quête d’auteur avant de dévorer Les Yeux de Léon !

Lire la suite

Le Chevalier

Le Chevalier, de Pierre Pevel
Le Chevalier, de Pierre Pevel

Je ne suis plus trop certaine de comment ce livre s’est retrouvé dans ma PAL. Est-ce mon père qui me l’a mis sur ma liseuse ? Ou un cadeau lors d’une opération de Bragelonne ou de la librairie Immatériel ? Mystère. Néanmoins, après avoir vu passer la critique de La Tête dans les Livres, je me suis décidée à le mettre en haut de ma PAL.

L’histoire est celle de Lorn, un chevalier qui, après trois longues années passées dans la pire prison imaginable, Dalroth (c’est du niveau d’Azkaban !), est libéré sur ordre du Haut-Roi. Le Haut-Royaume est alors dans un sale état : le roi, réfugié ou isolé dans la Citadelle, loin des manigances du pouvoir, est très affaibli. Son épouse reprend les rênes à sa sauce, avec des positions jugées douteuses. Les caisses du royaume sont vides, et les voisins sont prêts à profiter de cette faiblesse.

Quand le Haut-Roi innocente Lorn Askariàn, il pense sauver son royaume. Il le nomme Premier Chevalier de la garde d’Onyx, une ancienne garde dissoute des siècles plus tôt. Ce titre fait de Lorn les yeux, la bouche et les oreilles du Haut-Roi, lui donnant ainsi un pouvoir considérable. Car Lorn a un destin, un destin flamboyant qu’il ne peut esquiver et qui changera la face du monde. Mais quel destin ? Après ses années à Dalroth, Lorn est marqué par l’Obscure, cette force maléfique qui peut détruire même le meilleur des hommes. Saura-t-il garder le droit chemin et oublier son désir de vengeance pour sauver Haut-Royaume ?

Lire la suite