Le Formule de Dieu

La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos
La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos

J’ai eu la chance de découvrir ce livre grâce à un très bon ami, pourtant maigre lecteur. Il m’avait d’un roman passionnant, captivant même, et il ne m’avait pas trompée ! Ce livre se dévore littéralement, si bien qu’il m’a fallu un long trajet en bus (très long, un bon cinq heures), pour finir les 550 pages qui composent ce pavé.

Au printemps 1951, David Ben Gourion, Premier ministre de l’Etat d’Israël, se rend à Princeton pour y rencontrer Albert Einstein. L’objet de sa visite : obtenir l’arme nucléaire. De l’atome, leur discussion s’oriente rapidement vers l’existence de Dieu…

Soixante ans plus tard, Tomas Noronha, éminent cryptologue, est convoqué par une mystérieuse Iranienne. Il serait le seul à pouvoir déchiffrer un manuscrit inédit d’Albert Einstein intitulé « La Formule de Dieu ». De retour au Portugal, il est alors contacté par non rien que moins que la CIA, qui cherche à mettre la main sur ce manuscrit et à empêcher l’Iran de décrypter la formule de la plus grande explosion jamais vue, selon les termes mêmes d’Einstein. Malgré lui, il se retrouve agent double au sein même de Téhéran, avec tous les risques que cela implique : le professeur Siza, ancien ami de son père mathématicien, mais surtout ancien étudiant d’Einstein, n’a-t-il pas été enlevé par les autorités iraniennes à cause de cette Formule de Dieu ?

Vous l’aurez compris, on est en plein dans un roman historique et scientifique exceptionnel, avec une intrigue qui se révèle d’une complexité et d’un inattendu palpitants. Le lecteur est bercé par de nombreuses théories scientifiques, toutes exprimées à un moment ou un autre de l’histoire par de vrais scientifiques, c’est assez clair même pour quelqu’un qui n’y connait rien du tout en physique ! C’est même plutôt répétitif, mais je suppose que c’est parce que je l’ai lu d’une traite, plus lentement j’aurais été contente d’avoir un rappel au fur et à mesure des théories.

Les personnages sont également très intéressants, le cryptologue Tomas est un peu largué au milieu du chaos, avec la panique que ça implique, et c’est agréable aussi de le voir patauger. On a des résolutions d’anagrammes et d’énigmes également, donc mon esprit curieux était aux anges !

J’ai quand même tiqué parfois, parce que Tomas finit quand même par se retrouver dans des situations pas possibles et complètement folles, mais bon, ce n’était pas gênant à la lecture, et l’auteur sait parfaitement mener le suspens et faire patienter le lecteur. Je me souviens avoir refermé le livre avec un énorme sentiment de « waouh, qu’est-ce qu’il nous a écrit là ! », parce que j’étais à la fois bluffée de la fin et du déroulement en général.

En conclusion, je vous le conseille, mais à proscrire complètement si les théories ne vous intéressent absolument pas/vous endorment/si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête.

Publicités

3 réflexions sur “Le Formule de Dieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s