Les Stagiaires

Les stagiaires, de Samantha Bailly
Les stagiaires, de Samantha Bailly

Après ces quelques semaines compliquées, je profite enfin d’un dimanche au calme pour écrire quelques articles (qui viendront au cours de la semaine).

J’ai donc lu Les Stagiaires, de Samantha Bailly. Pour une fois, je vais prendre directement le résumé officiel, qui est plutôt bien fait.

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative. Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.

Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Etudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. A leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro… Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

Etant moi-même stagiaire dans une entreprise culturelle, je partais avec quelques exigences. J’ai plutôt été positivement surprise par ce livre (mais je ne sais pas pourquoi, j’en avais un très mauvais a priori). On y rencontre toutes sortes de stagiaires, et toutes sortes de maîtres de stage, entre celle qui croit que finir à pas d’heure c’est normal, celle qui te promet une embauche qui ne viendra jamais, le mec tout à fait normal qui s’entend très bien avec son stagiaire, celui qui était si content du précédent stagiaire qu’il en parle tout le temps…

Il y a des scènes très drôles et des moments très marquants, et le lecteur n’a aucun mal à s’imaginer la galère d’Ophélie, provinciale nouvellement arrivée à Paris, qui cherche désespérément un appart, vit avec 400€ par mois et peut à peine compter sur ses parents. C’est une fille mature et déterminée, qui craque parfois mais qui aussi découvre la liberté, elle qui avait sa petite vie tracée, son appart avec son chéri, une petite ville qu’elle connaissait… Et tout quitter pour ce stage qui, elle l’espère, lui permettra de mettre un pied puis deux dans le monde du travail.

Après il y a eu plein de choses avec lesquelles j’ai eu du mal. Quelques clichés qui m’ont fait grincer des dents… Comme le fait que le seul étudiant d’école de commerce soit un petit parisien du 16e, bien loti chez Papa Maman, avec une copine qu’il trompe allègrement et une grosse tendance à finir raide mort en soirée et à sniffer n’importe quoi. Alors oui, c’est vrai, il y en a des comme ça. Et les soirées étudiantes en école sont oui, certes, bien arrosées. Mais que le seul étudiant présenté soit ce pur cliché, et bien ça m’a agacée. En plus je l’ai personnellement trouvé désagréable, pas fin du tout dans ses tentatives de draguer Ophélie, et leur relation ne m’a vraiment pas plu.

Donc voilà, un ensemble assez mitigé. Une bonne surprise au début, moins agréable au fil de la lecture. Qui reste lecture agréable, puisque j’ai passé un bon moment. Mais j’ai aussi grincé des dents.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

3 réflexions sur “Les Stagiaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s